My Little Discoveries

Mes bons plans et mes découvertes de tous les jours, à Bristol, Toulouse et ailleurs!

vendredi 12 avril 2013

Cinéma: "Perfect Mothers", "Amour et Turbulences" et "La Maison de la Radio"!

Au programme de mes dernières séances ciné: deux amies qui couchent avec leurs fils respectifs, Ludivine Sagnier et Nicolas Bedos dans une comédie romantique, et une immersion dans les coulisses de Radio France!

 

  • Perfect Mothers

Perfect mothers affiche

Drame franco-australien de 1h51min (2013) réalisé par Anne Fontaine avec Robin Wright, Naomi Watts, Xavier Samuel, James Frecheville... Sorti le 3 avril 2013.

Synopsis: inséparables depuis le premier âge, Lil et Roz vivent en parfaite osmose avec leurs deux enfants, deux jeunes garçons à la grâce singulière et qui semblent des prolongements d’elles-mêmes. Les maris sont absents. Inexplicablement, et pourtant comme à l’évidence, chaque femme se rapproche du fils de l’autre, nouant avec lui une relation passionnelle. A l’abri des regards, dans un Eden balnéaire presque surnaturel, le quatuor va vivre une histoire hors norme jusqu’à ce que l’âge vienne mettre un terme au désordre. En apparence, du moins... (source allocine.fr).

Mon avis:  

Je suis assez mitigée à propos de ce film, et finalement pas à cause du côté sulfureux ou dérangeant de l'histoire!

La vie des personnages principaux a l'air trop idyllique: ils sont tous les quatre beaux comme des dieux, vivent en maillot de bain dans de belles maisons qui donnent sur une plage somptueuse où ils sont toujours seuls, prennent de bons repas bien arrosés en terrasse, et ont l'air d'avoir des boulots intéressants mais pas du tout prenants! Bref, tout ça n'est pas réaliste pour deux sous, et dans ce contexte on comprend presque ce qui arrive! 

Perfect mothers

Malgré tout j'ai été assez touchée par le personnage de Robin Wright, d'ailleurs je trouve que le couple qu'elle forme avec Xavier Samuel fait beaucoup d'ombre à l'autre duo (Naomi Watts et James Frecheville).  

Au-delà du côté interdit de leur histoire, il y a aussi dans le film une réflexion intéressante sur le jeunisme ambiant. J'ai trouvé très cruelle la scène où son jeune amant dit à Roz (Robin Wright donc) qu'elle ne doit pas vieillir. Il ne veut pas voir que, même si à plus de 40 ans elle est toujours superbe, elle ne peut pas lutter contre le temps qui passe...

Quant au fait que les deux femmes aient une relation croisée avec leurs fils respectifs, elles sont tellement proches depuis toujours que j'ai vu cela comme une façon de devenir amantes. Les jeunes hommes sont présentés comme des prolongements d'elles-mêmes et ils deviennent un moyen de partager une sexualité qu'elles n'osent peut-être pas vivre directement.

---

  • La Maison de la Radio

La maison de la radio

Documentaire français de 1h43min (2012) réalisé par Nicolas Philibert. Sorti le 3 avril 2013.

Synopsis: une plongée au cœur de Radio France, à la découverte de ce qui échappe habituellement aux regards: les mystères et les coulisses d’un média dont la matière même, le son, demeure invisible (source allocine.fr).

Mon avis: 

J'ai toujours aimé la radio car elle a ce côté un peu mystérieux dû à l'absence d'images. Mais force est de constater que dans ce documentaire de Nicolas Philibert, la magie est parfois présente aussi. De ses six mois passés à la Maison de la Radio, il a reconstitué une journée type avec différentes émissions des antennes de France Inter, France Info, France Culture et France Bleu. Plus que des journalistes, des techniciens ou des invités, le réalisateur d'Etre et Avoir filme ici des "personnages", et des moments où l'image donne une autre dimension aux sons que l'on entend. Il n'oublie pas non plus l'humour. Si ce documentaire m'a plu, je le conseillerais toutefois en priorité aux auditeurs de Radio France. Si vous êtes allergique au "ton France Inter", vous risqueriez de vous ennuyer!

A écouter: Nicolas Philibert invité de L'Humeur vagabonde ici.

A lire et à voir: un article de Télérama.fr avec plusieurs extraits du film.

---

  • Amour et Turbulences

Amour et turbulences

Comédie romantique française de 1h36min (2013) réalisée par Alexandre Castagnetti avec Ludivine Sagnier, Nicolas Bedos, Jonathan Cohen, Arnaud Ducret, Clémentine Célarié, Jackie Berroyer, Michel Vuillermoz... Sorti le 3 avril 2013.

Synopsis: alors qu'un avion la ramène de New-York à Paris où elle s'apprête à se marier, la belle Julie se retrouve assise à côté d'Antoine, un séduisant débauché qu'elle a aimé trois ans plus tôt. Elle va tout faire pour l’éviter alors qu'il compte sur ces sept heures de vol pour la reconquérir! L'occasion pour nous de voyager dans le passé et de revivre leur rencontre, leur amour, leur rupture, autant de scènes rocambolesques, romantiques et corrosives qui vont faire de ce voyage le plus bouleversant de leur vie (source allocine.fr).

Mon avis: 

Après 20 ans d'écart que j'avais trouvée plutôt réussie, j'étais curieuse de voir cette nouvelle comédie romantique à la française. De plus j'ai appris que les scènes dans l'avion avaient été tournées à Toulouse, dans une maquette taille réelle d'un Airbus A380!

Si la présence de Ludivine Sagnier me semblait être un gage de qualité, je n'ai pas trouvé le scénario à la hauteur et les dialogues ne m'ont pas fait rire. Les acteurs font ce qu'ils peuvent, mais je suis restée de marbre devant cette histoire d'amour improbable. Il y a vraiment mieux à voir en ce moment!

---

Je profite de ce billet ciné pour vous signaler que c'est Audrey Tautou qui sera la maîtresse de cérémonie des soirées d'ouverture et de clôture du festival de Cannes 2013! Il ne reste plus qu'à attendre les noms des membres du jury présidé par Steven Spielberg...

Audrey Tautou

Audrey Tautou sera à l'affiche de L'écume des jours, en salles le 24 avril

---

Et vous, que pensez-vous de ces films?


N'oubliez pas que vous pouvez gagner ici trois exemplaires du Livre de Poche Comment garder le moral (même par temps de crises)!

Comment garder le moral