My Little Discoveries

Mes bons plans et mes découvertes de tous les jours, à Bristol, Toulouse et ailleurs!

jeudi 28 février 2013

World Press Photo 2013: un vainqueur contesté

La 56e édition du World Press Photo Contest, le concours de photojournalisme le plus prestigieux au monde, vient de récompenser le suédois Paul Hansen pour sa photo prise dans les rues de Gaza.

 

103.481 clichés de 5.666 photographes de 124 nationalités différentes ont été soumis au jury pour l'édition 2013. Voici les cinq que j'ai sélectionnées pour ce billet:

World Press Photo 1

Crédits : AP/PAUL HANSEN/DAGENS NYHETER

Gaza (Palestine), 20 novembre 2012 - Un enfant de deux ans, Suhaib Hijazi, et son frère aîné Muhammad ont été tués quand leur maison a été détruite par un missile israélien. Leur père Fouad a aussi été tué et leur mère est en soins intensifs. Les frères de Fouad portent leurs neveux à la mosquée pour la cérémonie funéraire alors que le corps de Fouad repose sur une civière. Cette photo a décroché le premier prix de la catégorie "Actualités", c'est la "photo de l'année".

Mais la lumière cinématographique du cliché a relancé la polémique sur les retouches photo (voir ici et ). Voici la photo avant qu'elle ait reçu le post-traitement "spécial concours":

World Press Photo 1 avant

---

World Press Photo 2

Crédits : AP/FABIO BUCCIARELLI/AFP

Alep (Syrie), 10 octobre 2012 - Un combattant de l'Armée syrienne libre lors d'affrontements contre les forces gouvernementales dans le district Sulemain Halabi. Cette photo fait partie du reportage intitulé "Bataille à mort" que le photographe italien de 32 ans a réalisé pour l'AFP, et qui a obtenu le 2e prix dans la catégorie "Spot News Stories".

World Press Photo 3

Crédits : AP/RODRIGO ABD

Idib (Syrie), 10 mars 2012 - Une jeune femme identifiée sous le prénom d'Aida, gravement blessée dans le bombardement de sa maison par l'armée syrienne, qui a tué son mari et ses deux enfants. Ce portrait a reçu le premier prix dans la catégorie "General News Singles".

World Press Photo 4

Crédits : AP/FAUSTO PODAVINI

Rome (Italie), 1er juin 2012 - Mirella, 71 ans, fait la toilette de son mari Luigi, avec qui elle vit depuis 43 ans. Il est atteint depuis six ans de la maladie d'Alzheimer. Cette photo a obtenu le premier prix de la catégorie "Daily Life Stories".

World Press Photo 5

Crédits : REUTERS/CHRISTIAN ZIEGLER

Black Mountain Road (Australie), 16 novembre 2012 - Un casoar, grand oiseau faisant partie des espèces menacées d'extinction, se nourrit des fruits bleus d'un arbre, connu sous le nom de "Blue Quandang Tree". Ce cliché a reçu le premier prix dans la catégorie "Nature Singles". 

Vous pouvez retrouver toutes les photos récompensées sur le site www.worldpressphoto.org.

---

Et vous, trouvez-vous que Paul Hansen est resté dans les limites de l'acceptable au niveau des retouches photo ou pensez-vous qu'il a été trop loin?


N'oubliez pas de jouer ici pour tenter de gagner trois BDs Une nuit à Rome de Jim!

UNE NUIT A ROME T1-4

La 6e newsletter du blog (février 2013) va être envoyée bientôt, il est encore temps de vous inscrire sur la page d'accueil du blog pour la recevoir!


Commentaires sur World Press Photo 2013: un vainqueur contesté

    Sur la photo retouchée les visages sont blafards, sûrement pour accentuer le côté morbide du sujet; et bien que je sois loin d'être une spécialiste, je préfère la photo initiale. Que toutes ces photos récompensées sont tristes et mornes ! réalistes sûrement mais aucun signe d'espoir. Cela n'empêche pas la qualité. Bonne journée à vous.

    Posté par Joelle, jeudi 28 février 2013 08:54| | Répondre
    • Le World Press Photo Contest étant un concours de photo-journalisme, il est vrai que les clichés récompensés ne sont pas très gais... Mais comme vous dites, elles n'en restent pas moins très réussies!
      Merci d'avoir pris le temps de me laisser votre avis et très bonne soirée!

      Posté par mydiscoveries, jeudi 28 février 2013 19:09| | Répondre
  • Je préfère la photo initiale qui reflète davantage cette triste réalité ... Les retouches, est-ce pour donner un peu d'espoir ?? peut-être mais la photo initiale me capte davantage assurément et me touche beaucoup plus!
    Bonne journée.

    Posté par Marinouaustralie, jeudi 28 février 2013 09:32| | Répondre
    • Je trouve au contraire que les retouches rendent la photo plus dramatique... Comme quoi les avis divergent! Merci pour ton message et bonne soirée Marinou!

      Posté par mydiscoveries, jeudi 28 février 2013 19:10| | Répondre
  • avec ou sans retouches, le cliché est incroyable. Sa force ne réside pour moi pas dans la retouche mais bien dans ce qu'il montre et dans ses contrastes intrinsèques...

    Posté par yuko, jeudi 28 février 2013 10:46| | Répondre
  • Tout est retouché aujourd'hui et je trouve cela normal de pouvoir donner à son cliché l'aspect que l'on en attend. Je suis contre les retouches (dans ce milieu de photojournalisme précisément) qui change le contexte mais le photographe n'a fait que bouger la luminosité, les couleurs... rien de bien dramatique en soi. D'ailleurs, toutes les suivantes que tu présentes, le sont aussi alors pourquoi polémiquer sur celle-ci? Jalousie de perdant?
    Elle est superbe, forte et elle mérite son prix.
    Bisous!

    Posté par lalydo, jeudi 28 février 2013 12:40| | Répondre
    • Merci pour ton avis de photographe! Avis que d'ailleurs je partage: rien de grave tant qu'aucun élément de la photo n'est ajouté, enlevé ou modifié, en changeant ainsi la lecture. Et je pense comme toi que c'est la jalousie qui fait que la polémique se concentre sur le cliché gagnant... Bonne soirée, bisous!

      Posté par mydiscoveries, jeudi 28 février 2013 19:18| | Répondre
  • Je partage l'avis de Lalydo. Très intéressant cet article

    Posté par Chwille, jeudi 28 février 2013 17:19| | Répondre
  • Je ne suis pas non plus choquée par ces retouches même si je trouve la photo originale plus criante de vérité. Les retouches "cartonnent" plus qu'elles ne mettent en valeur. De toutes façons ce genre de prix me met mal à l'aise, concourir sur le dos de la misère du monde, bof ! Je sais qu'on va me dire que ça met en lumière les protagonistes et le contexte dans lequel la photo a été prise mais moi je trouve que ça met surtout en lumière le photographe.
    Ceci dit, ton article était une fois de plus très intéressant Bonne soirée !

    Posté par potzina, jeudi 28 février 2013 19:04| | Répondre
    • Je comprends ton point de vue, mais ces photos, au-delà d'apporter d'éventuels prix à leurs auteurs, sont prises avant tout pour témoigner et informer: cette misère que tu décris, si elle est difficile à voir, existe bel et bien...
      En tout cas je te remercie pour le compliment, ça fait plaisir! Bonne soirée Potzina!

      Posté par mydiscoveries, jeudi 28 février 2013 19:24| | Répondre
  • Alors j'aime les deux , l'une "la naturelle" souligne l'intensité du drame par le contraste avec la lumière solaire du pays ; l'autre "la bistourizée" est aussi dramatique avec ses valeurs couleurs grisées, sombres. La différence est pas déformante, juste un éclairage différent pour la même scène. Monet a utilisé ce principe avec les moyens de son époque.
    Sinon pour ma part je trouve que ses prix ne sont pas 'sur le dos de la misère", ce sont d'autres personnes qui profitent de la misère et les photographes-reporters ne sont que les messagers-témoins de cette misère.... Les prix permettent effectivement aux photographes-reporters de valoriser leur travail mais cette mise en lumière protège aussi leur profession qui est pas hyper représentée et leur engagement dans ce métier qui est pas de tout repos et en terrain difficile. Bon faudrait limiter les retouches of course pour ne pas tomber dans l'esthétisme outrancier
    nice day !!

    Posté par louvero, jeudi 28 février 2013 20:33| | Répondre
    • Merci pour ton avis Louvero, je suis tout à fait d'accord avec toi! Et dès que j'en ai l'occasion, je vais voir les expos World Press Photo. Bonne soirée et à bientôt!

      Posté par mydiscoveries, jeudi 28 février 2013 20:51| | Répondre
Nouveau commentaire