My Little Discoveries

Mes bons plans et mes découvertes de tous les jours, à Bristol, Toulouse et ailleurs!

vendredi 2 novembre 2012

"Amour", une Palme d'Or sobre et infiniment triste...

Plusieurs semaines après "Quelques heures de printemps" sort enfin "Amour", la Palme d'Or du dernier Festival de Cannes. J'ai trouvé ces films, qui abordent tous les deux le sujet de la fin de vie, aussi tristes que bien interprétés. Voici une petite présentation du film de Michael Haneke.

 

Amour affiche

Drame franco-allemand-autrichien de 2h07min (2012) réalisé par Michael Haneke avec Emmanuelle Riva, Jean-Louis Trintignant, Isabelle Huppert, Alexandre Tharaud... Sorti le 24 octobre 2012.

Synopsis: Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve...(source allocine.fr).

---

 Voici la bande-annonce:

 
 
Le saviez-vous?
  • Malgré l'annonce de sa retraite du cinéma, Trintignant a accepté de lire le scénario de Haneke: "Quand il m'a envoyé le scénario j’ai été catastrophé parce que j’ai vu dans ce film une intensité, une force que je n’imaginais pas et je lui ai dit : "Je suis content de l’avoir lu parce que ça, c’est un film que je n’irai pas voir", avoue-t-il. C'est grâce au réalisateur et à la productrice Margaret Ménégoz que l'acteur a accepté de se remettre devant la caméra et de jouer le rôle: "Je n'allais pas bien à ce moment-là et [la productrice] m’a dit quelque chose qui m’a touché énormément: "Vous n’allez pas bien mais si vous ne faites pas le film vous n’allez pas aller mieux pour autant, alors faites le film", et elle a eu raison", raconte-t-il.

Amour Trintignant

  • Pour le rôle d'Anne, Haneke a invité plusieurs actrices françaises de l'âge du personnage à passer des essais. Il a finalement retenu Emmanuelle Riva, qui l'avait séduit dans Hiroshima, mon amour"Dès le départ, Emmanuelle a été ma préférée, non seulement parce qu'elle est une grande actrice mais aussi parce qu'elle forme un couple parfait avec Jean-Louis Trintignant", partage le réalisateur. L'actrice a quant à elle souligné : "On ne peut pas refuser un travail avec Haneke, ce n'est pas possible."
  • Alexandre Tharaud, pianiste depuis l'âge de cinq ans et reconnu pour son talent de musicien professionnel, a interprété les musiques de la bande originale au piano. Amour est le premier film auquel il participe.

Amour Haneke

  • Après Le Ruban Blanc en 2009, Michael Haneke est revenu à Cannes avec Amour, qui lui a permis de décrocher une seconde fois la Palme d'Or et de voir ainsi son nom s'inscrire aux côtés des rares réalisateurs qui ont également reçu deux palmes, tels que les frères Dardennem Francis Fird Coppola ou encore Emir Kusturica.
  • A la remise de la Palme d’Or, en présence du réalisateur et de sa partenaire, Jean-Louis Trintignant a remercié le public en citant la phrase de Prévert: « Et si on essayait d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple!"

Sources: suite101.fr et allocine.fr

 ---

Mon avis: 

Que ce soit dans "Quelques heures de printemps" ou dans "Amour", c'est le thème de la fin de vie qui est abordé. Mais la comparaison s'arrête là puisque dans le film de Stéphane Brizé, le personnage joué par Hélène Vincent, condamné par la maladie, décide de procéder à un suicide assisté en Suisse pour mourir dignement avant d'être trop diminuée, alors que dans le film de Michael Haneke, on assiste à la lente déchéance d'Anne, qui se retrouve paralysée du côté droit suite à une attaque cérébrale.

Il n'y a rien à faire à part être présent et Georges (magnifique Jean-Louis Trintignant), qui a promis à Anne (Emmanuelle Riva, inoubliable interprète d’Hiroshima mon Amour, en 1959) de ne pas l'envoyer à l'hôpital, s'occupe de sa femme avec une patience et une tendresse infinies. C'est dur évidemment, très dur. Pour elle comme pour lui, car Anne a toute sa tête et est tout à fait consciente de sa dépendance et du fait que la maladie gagne inexorablement du terrain. Les longs plans fixes de Haneke rendent bien compte de la mobilité de plus en plus réduite de la malade et des efforts que représente désormais chaque acte du quotidien.

Amour Riva

Isabelle Huppert - que j'adore, et encore plus chez Haneke (souvenez-vous de La pianiste, film pour lequel elle avait remporté le Prix d'interprétation féminine à Cannes) - joue la fille complètement dépassée du couple. Arrive un jour où, au chevet de sa mère, elle ne comprend plus ce que celle-ci essaye de lui dire. C'est trop insupportable, elle s'effondre... Parmi les quelques autres personnages de ce huis-clos, le pianiste Alexandre Tharaud joue son propre rôle. C'est l'ancien élève d'Anne et il vient lui rendre visite: "un moment triste et beau", comme il l'écrira ensuite dans une lettre adressée au couple. Une expression qui résume bien ce film, plein de pudeur et d'empathie.

Amour, comme tous les films d'Haneke, est bouleversant. Une fois de plus, le cinéaste autrichien, qui « essaie de faire des films qui restent dans la tête des spectateurs », a réussi son pari. La fin, tour à tour violente et énigmatique, soulève bien des questions... A vous de voir si vous voulez vous y confronter.

Crédit photos: Les Films du Losange

---

Et vous, quel est le dernier film que vous ayez vu au cinéma?