My Little Discoveries

Mes bons plans et mes découvertes de tous les jours, à Bristol, Toulouse et ailleurs!

mardi 13 mars 2012

"Le coeur cousu", de Carole Martinez: un premier roman aux allures de conte...

Cela fait quelques mois que ma soeur m'a prêté "Le coeur cousu", le premier roman de Carole Martinez. Je ne l'ai ouvert que récemment car l'histoire ne me disait pas plus que ça, mais à ma grande surprise je me suis vite laissée emporter par l'histoire de la famille Carasco! Voilà une lecture dépaysante et vraiment très agréable que je vous conseille!


 

Le coeur cousu 1L'histoire: 

Dans un village du sud de l'Espagne, une lignée de femmes se transmet depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse... Frasquita y découvre des fils et des aiguilles et s'initie à la couture. Elle sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. Mais ce talent lui donne vite une réputation de magicienne, ou de sorcière. Jouée et perdue par son mari lors d'un combat de coqs, elle est condamnée à l'errance à travers une Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. Elle traîne avec elle sa caravane d'enfants, eux aussi pourvus - ou accablés - de dons surnaturels. Carole Martinez construit son roman en forme de conte: les scènes, cruelles ou cocasses, témoignent du bonheur d'imaginer. Le merveilleux ici n'est jamais forcé: il s'inscrit naturellement dans le cycle de la vie (source: amazon.fr).

---

Présentation de l'auteur: 

Ancienne comédienne, Carole Martinez se recycle dans l'enseignement et devient professeur de français dans un collège d'Issy-les-Moulineaux. Elle profite d'un congé parental en 2005 pour se lancer dans l'écriture. Elle désire écrire "quelque chose qui soit entre le conte et le roman." Puisant dans les légendes de sa tradition familiale espagnole, elle brode "Le coeur cousu" à partir des histoires que sa grand-mère lui racontait. Ce premier roman est un succès et Carole Martinez reçoit le prix Renaudot des lycéens en 2007, le prix Ouest-France  Étonnants Voyageurs 2007 (jury de jeunes lecteurs), Prix Ulysse de la première oeuvre 2007. Au début de l'année 2011, elle publie un roman policier pour la jeunesse, "L'Oeil du témoin", après un premier essai publié à la fin des années 90, "Le Cri du livre". Lors de la rentrée littéraire en septembre de la même année, "Du domaine des murmures" vient combler l'attente de ses lecteurs adultes. Un roman pour lequel elle reçoit le Goncourt des lycéens deux mois plus tard (source: evene.fr).

--- 

Le coeur cousu 2Mon avis: je vous disais du dernier roman chroniqué ("The Sense of an Ending") qu'il m'avait envoûtée... Au risque de me répéter, c'est aussi un peu ce qui s'est passé avec "Le coeur cousu". En lisant les mots "magicienne", "sorcière", "conte" et "merveilleux" au dos du livre que m'avait conseillé ma soeur, je n'avais pas eu envie de l'ouvrir jusque-là car je préfère en général les romans plus "terre à terre".

Et puis, un soir, je l'ai commencé... Et la magie a opéré.

L'univers de Frasquita et de ses enfants se met rapidement en place et la brièveté des chapitres facilite la lecture. Comme le dit la 4e de couverture, le merveilleux n'est jamais forcé et s'inscrit naturellement dans le cycle de la vie: à ma grande surprise, la dimension magique et mystérieuse du récit ne m'a donc absolument pas dérangée!

L'imagination de Carole Marinez est débordante, l'écriture est fluide, et j'ai trouvé ce premier roman très abouti. Pour le lecteur comme pour les protagonistes, "Le coeur cousu" est un long voyage de plus de 440 pages entre l'Espagne et le Maroc, où il est question d'héritage familial et de poids du destin. On pourrait le qualifier de conte fantastique, mais ce serait associer ce roman à d'autres alors qu'il est vraiment unique...

Pour conclure, voilà une belle histoire qui emporte loin, très loin!

---

Et vous, êtes-vous déjà entré dans l'univers si particulier de Carole Martinez?

 


 Et n'oubliez pas qu'il y a toujours 2 lots de quatre oeufs en chocolat Suchard, Toblerone et Milka à gagner ici!