My Little Discoveries

Mes bons plans et mes découvertes de tous les jours, à Bristol, Toulouse et ailleurs!

lundi 8 août 2011

"The Big Picture" ou "L'homme qui voulait vivre sa vie"

Le film français adapté du roman "L'homme qui voulait vivre sa vie" vient enfin de sortir en Angleterre sous le titre "The Big Picture". Une intrigue signée Douglas Kennedy, un casting alléchant, un peu de photo et d'exotisme, ce long-métrage avait tout pour me plaire... Malheureusement il ne m'a pas totalement convaincue. 

L'homme qui voulait L'homme qui voulait

Drame / thriller français de 1h55min (2010) réalisé par Eric Lartigau avec Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve, Branka Katic... Sorti le 13 novembre 2010 en France et le 22 juillet 2011 en Angleterre. Deux nominations aux Césars 2011: meilleur acteur dans un second rôle pour Niels Arestrup et meilleure adaptation.

L'homme qui voulait

Synopsis: Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n'est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie (source allocine.fr).

Voici la bande-annonce française:

Le saviez-vous?

  •      L'auteur du roman, Douglas Kennedy, apparaît dans le film pour jouer un petit rôle.
  •      Douglas Kennedy avait déjà reçu cinq propositions visant à porter à l'écran son livre "L'homme qui voulait vivre sa vie", et avait même écrit lui-même une adaptation pour le cinéma mais elle est restée dans ses tiroirs, car il ne la trouvait "pas très bonne".
  •      En couple à la ville, Marina Foïs et Eric Lartigau tournent pour la troisième fois ensemble après "Mais qui a tué Pamela Rose?" (2002) et "Un ticket pour l'espace" (2005).

 (source allocine.fr)

L'homme qui voulait

Mon avis: je n'avais pas lu le roman de Douglas Kennedy mais l'histoire m'attirait. Même si j'ai suivi le film sans déplaisir, j'ai néanmoins été un peu déçue par rapport au titre, qui laissait présager une histoire où le héros choisissait vraiment de changer de vie. En effet j'ai trouvé le titre français, "L'homme qui voulait vivre sa vie", très trompeur car au final Paul se retrouve prisonnier d'une autre identité et il vit dans la peur d'être démasqué. Le film pose des questions intéressantes mais ce n'est pas ce à quoi je m'attendais. La première partie aurait pu être raccourcie, et toutes les péripéties forment une histoire vraiment rocambolesque. Quant aux acteurs, ils sont bons mais pas exceptionnels. Préférez donc peut-être la version roman, assez différente apparemment...